Accueil | Publications | PGP Key

9 PROJETS RASPBERRY PI (FACILEMENT) RÉALISABLES

Publié le 18 février 2016

Le Raspberry Pi offre de nombreuses possibilités, à des niveaux très variés. Voici 9 des projets les plus facilement réalisables, pour profiter pleinement deson Raspberry en attendant son doctorat en électronique !

1. Vidéo-surveillance

Un de mes projets favoris, dont voici d’ailleurs le tutoriel complet. Moyennant l’achat d’une caméra, votre Raspberry se transforme en appareil de vidéo-surveillance, discret, et accessible depuis Internet.

Différents logiciels existent, j’utilise pour ma part Motion, qui me comble amplement, avec une caméra infrarouge, le tout contrôlable avec un smartphone via une connexion SSH.

2. Une station multimédia

Vous n’avez pas de Smart TV ? Achetez un Raspberry Pi ! En installant la distribution Kodi, vous aurez la possibilité de lire des vidéos, de la musique, des images, en local (depuis la carte SD, une clé USB ou votre cloud perso) ou en streaming via Internet.

Tout comme sur une « vraie » smart TV, il est possible d’installer des application : France TV Pluzz, Arte +7, mais aussi des chaînes du monde entier, Youtube, etc.

Le tout se contrôle via votre smartphone, une télécommande infrarouge (demande du matos supplémentaire) ou même un simple clavier.

Bonus : Tutoriel d’installation de Kodi OSMC

3. Modipy

Dans la même veine que la station multimédia, branchez votre Raspberry Pi à des enceintes et transformez-le en chaîne hifi connectée grâce à Mopidy. Là encore, le tout est contrôlable via un smartphone, donc pas besoin d’écran.

Jouez votre propre music, ou lisez-la depuis Spotify ou Soundcloud !

Si vous avez un peu de budget, des enceintes WiFi permettent de diffuser du son au choix dans les différentes pièces de votre maison.

4. Cloud perso

Avec OwnCloud, vous pouvez vous servir de votre Pi comme d’un cloud perso, plutôt pratique pour accéder à ses documents depuis n’importe où dans le monde où vous disposez d’une connexion.

Attention cependant à bien configurer votre serveur, histoire de ne pas laisser l’entrée à n’importe qui… Une bonne sécurité est nécessaire.

5. Serveur VPN (via TOR)

Un peu dans la même veine, vous pouvez transformer votre Pi en serveur VPN (Virtual Private Network), ce qui permettra de rediriger toutes vos connexions extérieures vers votre Pi.

Fini l’insécurité des WiFi publics, chiffrez toute la connexion jusqu’à votre box at home !

En bonus, il est possible d’installer un VPN utilisant TOR, afin « d’anonymiser » votre connexion.

6. Une radio FM pirate

On retourne dans le do-it-yourself avec ce projet plutôt amusant : la diffusion de données (musique ou micro) sur les ondes radio.

Pour cela, il suffit de brancher un bout d’antenne sur une des branches GPIO de votre Raspberry Pi, et d’encoder vos données dans le format qui va bien, c’est-à-dire en WAV 44khz mono – un logiciel de type Audacity fait ça très bien.

Via le terminal, vous choisissez la fréquence, vous diffusez, allumez votre radio et magie, vous diffusez votre son à la radio. La portée est d’une petite dizaine de mètres, qui varie selon les obstacles rencontrés.

Attention : en France, il est interdit de brouiller les ondes radio. Cela doit rester une expérience !

7. Une console d’arcade retro

De nombreux projets existent pour recréer de véritables consoles, telles que l’Amiga ou la Game Boy (premier modèle). En attendant d’avoir assez de courage pour découper votre Game Boy pour y insérer le Pi, installez Recalbox ou Retropie.

Les deux sont des émulateurs de différentes consoles – environ la totalité des consoles jusqu’à la Playstation 2.

Les interfaces sont très agréables et l’émulation marche très bien. Attention cependant, l’émulation de la Playstation passe mal sur le Raspberry A/B/B+.

8. Sécurité informatique

Vous vous sentez l’âme d’un hacker ? La distribution de Pwnie Express est faite pour vous. La distribution regroupe de nombreux outils tels que Aircrack-ng, Wireshark, Sqlmap, John, Nmap et j’en passe.

Vous vous douterez bien que la faible puissance du Pi limite l’utilisation de certains outils, mais l’idée est très sympa. Ajoutez une batterie USB à votre Pi, et vous avez une toolbox portative !

9. Un ordinateur, tout simplement

Avec sa petite taille mais ses composants tout à fait raisonnables, le Pi peut tout à fait servir d’ordinateur de bureau, pour du traitement de texte ou surfer sur Internet.

Pour cela, utilisez la distribution Raspbian, un Debian destiné au Pi, qui s’améliore de release en release. Par défaut, de nombreux logiciels de programmation sont présents, dont le fameux Scratch, ainsi que des éditeurs Python.

Après tout, c’est bien pour cela que le Pi a été conçu.